CONFERENCE JALLE ASTRONOMIE, VENDREDI 2 MARS 2018

A la Une, Conférence
featured image

La prochaine conférence mensuelle de JALLE ASTRONOMIE, aura lieu à la Maison des Gestes et du Développement Durables au Parc des Sports et de Loisirs Colette BESSON, MARTIGNAS, le vendredi 2 mars 2018, à 21 heures.

La conférence sera consacrée aux ETOILES DOUBLES ET MULTIPLES. Elle sera présentée par Francis DELAHAYE, ASTRONOME, Membre et Lauréat de la Société Astronomique de France, Membre de la Société d’Astronomie des Pyrénées Occidentales.

On remarque souvent pendant nos observations que les étoiles sont associées par paires, d’où le nom d’étoiles doubles.

Les deux corps sont soumis aux lois de la gravitation et elles tournent dans un mouvement orbital autour du centre de gravité commun aux deux étoiles comme celui de la Lune autour de la Terre.

Albiréo, dans la constellation du Cygne, est un parfait exemple de deux étoiles rapprochées qui reste un beau spectacle sur la voûte céleste. Les caractéristiques des orbites de chaque étoile nous renseignent sur les masses des deux corps célestes.

Il peut se produire que certaines étoiles d’un amas soient nées tellement près l’une de l’autre, qu’elles restent définitivement liées par les forces de gravitation: elles constituent un système multiple. Près de 70% des étoiles appartiennent à un système double ou multiple.

En fonction des procédés d’observation, on distingue, les étoiles doubles visuelles dont la distance entre chaque étoile est suffisante pour que l’on puisse les observer à travers une lunette astronomique ou un télescope, les étoiles doubles spectroscopiques non observables directement mais détectées par des variations dans le spectre des étoiles, les étoiles doubles astrométriques observées par leur déplacement au cours du temps et les étoiles doubles photométriques montrant des variations de luminosité comme les binaires à éclipses.
L’observation et les mesures effectuées sur chaque couple stellaire permet de déterminer les orbites de chaque composante et ainsi d’enrichir les catalogues d’étoiles doubles.